FEE Bat 5.2

FEE Bat - Module 5.2 : Mettre en œuvre des bâtiments en résidentiel basse consommation

Les objectifs de la formation 5.2

Acquérir les gestes et réflexes de mise en œuvre des bâtiments rt 2012.

Capacités acquises à l'issue de la formation

Adaptation des gestes aux nouvelles exigences des chantiers RT 2012 des pratiques professionnels

Le programme

Les nouvelles exigences vis-à-vis de la qualité de la mise en œuvre :

Contexte et enjeux :

  • Le réchauffement climatique, l’épuisement des ressources énergie fossile ...
  • Illustration des flux de chaleur par convection et conduction, exemples chiffrés en besoins de chauffage.

Les obligations de résultats de la rt 2012, vis-à-vis de la perméabilité à l’air :

  • Qu’est ce qu’un test d’étanchéité a l’air ? comment se déroule-t-il ? les résultats recherchés et attendus.
  • La visualisation des défauts de mise en œuvre (enveloppe et équipements par les mesures d’infiltrométrie, par la thermographie, par la photographie. Diaporama de différentes réalisations ce qu’il ne faut pas faire, et exemple à suivre.
  • Le contrôle continu et accru.
  • La réduction des tolérances : du cm au mm (illustration de mise en œuvre)
  • Le zéro défaut . Suivis d’un Test d’étanchéité sur la plate-forme avec mise en avant des défauts.

Les gestes de mise en œuvre d’enveloppes à très faible perméabilité à l’air

Mise en œuvre des parois opaques…

  • Nouvelles tolérances
  • Réalisation des joints (pratique réalisée sur la plate-forme)
  • Réalisation des réservations ; huisseries, passages de canalisations (plate-forme)

Pose des huisseries déclinées par techniques d’isolation ITE, ITI, ITR:

  • Pose des joints, continuité des films d’étanchéité, les compribandes, recouvrement des lés, l’enduit projeté continuité en plancher bas et haut etc.…

Traitement des points singuliers : ponts thermiques et perméabilité à l’air

  • Liaison plancher/parois verticales (Plate- forme et illustration par vue de coupe)
  • Coffres de volets roulants (Plate- forme)
  • Mise en œuvre des rupteurs thermiques : planchers, murs, balcons, terrasses (vidéo, et reportage photos sur chantier)

Pose des isolants

  • Continuité, compression, densité, les points particuliers à traiter. exemple le cpt 3560
  • Pare vapeur, continuité des films étanches (les différentes membranes et le respect des DTU exemple DTU 31.2
  • Zoom sur les nouveaux isolants et leur mise en œuvre (minéraux, naturels…) sensibilisation au FDEs

Les techniques et gestes de mise en œuvre des équipements à haute performance énergétique

  • Gestion des interfaces avec des enveloppes à très faible perméabilité à l’air
  • Traversée des parois, bouches d’entrées d’air…, (plate forme), Fils et gaines électriques, tableaux électriques (plate forme)
  • Isolation thermique des réseaux hydrauliques pour l’eau chaude sanitaire. le calorifugeage des réseaux relation Diamètre tube /isolant.
  • Isolation thermique des réseaux de ventilation. (présentation de solution industrielle)
  • Prévention des risques de condensation dans les réseaux aérauliques. Les pièges de mise en œuvre à éviter.
  • Ventilation : Raccordement des hottes, étanchéité des réseaux de ventilation. Explication d’un contrôle de réseau, avec présentation du matériel utilisé
  • Réglage des régulations, mise en œuvre des équipements de chauffage de faible puissance
  • Mise en œuvre d’équipements de réduction de débits d’eau chaude sanitaire. Réseaux d’eau les solutions techniques de réduction des consommations d’eau, réducteur, vannes de débits etc.…

La partie étanchéité à l’air et toute la mise en œuvre seront traitées de manière pratique sur 3 types de parois présentes sur la plate forme: parois maçonnées avec enduit d’étanchéité, ou doublage collé, parois doublées, et parois type MOB.
Les cahiers techniques étanchéité du CETE seront utilisés lors de la formation puis remis sur clé USB (fournis par le stagiaire)

Toutes les étapes de contrôle et d’acceptation des supports, présentant les phases les plus sensibles d’un chantier BBC mettant en exergue les interfaces entre intervenants seront expliquées.

  • Dalle et pénétration - maçon/plombier chauffagiste
  • Dressage des tableaux –menuisier/maçon
  • Baie et coffre – plâtrier/menuisier
  • Passage des réseaux – électricien, chauffagiste/plâtrier
  • Plancher chauffant – chauffagiste/chapiste/carreleur
  • Isolation des combles – plâtrier/électricien/charpentier
  • Doublage, calfeutrement, jointage, finition – tous concernés.

Public

public: Compagnons & artisans pour le second œuvre finitions, gros œuvre

Durée

2 jours, soit 14 heures.

Coût

350 euros par jour soit 700 euros ht

Méthodes pédagogiques

Pédagogie interactive
Apports théoriques et étude de cas pratiques et atelier

Moyens pédagogiques

Camera thermique, Box, salle de formation, materiauthèque, vidéo projecteur, etc...

Prérequis

Professionnels du bâtiment.